Und hier der Film zu dem Projekt Comment? Lesen ist Schreiben ist Lesen des Literaturhauses Lettrétage, an dem sich der Leistungskurs Französisch beteiligt hat:

http://m.youtube.com/watch?v=rb1nj62uKB4

Wir machen mit und sind dabei:

http://www.lettretage-comment.de/

logo

"¿Comment! - Lesen ist schreiben ist lesen" an Eurer Schule!

"¿Comment! - Lesen ist schreiben ist lesen" ist ein internationales Literaturprojekt, das alle einlädt neue Texte zu entdecken und mitzukommentieren. Auch aus eurer Schule schreiben SchülerInnen an den Texten unserer vier Autoren mit und präsentieren sie im Netz. Schaut euch ihre Beiträge an, findet eure Lieblingsposts, entdeckt neue Autoren und kommentiert mit! Keine Angst vor Sprachbarrieren, denn alle Texte sind auch in Deutsch auf der Internetseite, also ....

EINFACH MITMACHEN! UND SO GEHT'S ...

1. Auf lettretage-comment.de gehen.

2. Texte entdecken & andocken, ein- und ausatmen nicht vergessen.

3. Kommentar ins Kommentarfeld unter die Texte schreiben.

4. Nicht vergessen: Keine Angst vor Fehlern, denn es gibt kein Richtig oder Falsch.

¿Comment! Lesen ist schreiben ist lesen ... ein Projekt des Literaturhauses Lettrétage.

Stand: (Dezember 2014)

L'amitié franco-allemande: Notre vistite du DHM

Le cours LFRY1 (option langue française) raconte

articles publiés le 20 juin 2014

_______

"L'entrée dans un autre monde?”

Le 19 juin de 2014 les deux cours de français du lycée Friedrich Engels ont visité le DHM

( un musée historique allemand )”


Quel musée est-ce que les deux cours de français ont visité?”

Ils ont visité le DHM. C'est l'abréviation pour le mot “Deutsches Historisches Museum”.

Cela signifie qu'il s'agit d'un musée où on peut voir des objets typiques de l'histoire allemande.

Après être entré dans le musée on voit des statues antiques qui ont l'air énormes. C'est pourquoi on pourrait penser qu'il s'agit d'un musée où il y a beaucoup d'objets antiques mais en fait le musée montre surtout des objets modernes.

Pourquoi est-ce que les deux cours ont fait cette excursion?”

En général il faut dire que l'intention des deux cours et des deux professeurs qui ont organisé l'excursion, était de s'informer sur les relations franco-allemandes.

Comment est-ce qu'on a travaillé ensemble?”

En plusieurs groupes les deux groupes se sont informés sur un sujet spécifique et comme il y avait plusieurs époques différentes on a beaucoup appris.

Pour qu'on n'oublie pas tout ce qu'on a appris on a préparé des petites présentations en utilisant les fiches de travail que les guides du musée ont données aux élèves.

Apès les élèves ont montré les objets qu'ils ont apporté aux autres. C'était un objet qui représentait les relations franco-allemandes d'après l'opinion des élèves.

La dernière étape de l'excursion était la création d'une frise chronologique qui a représenté les étapes les plus centrales en ce qui concerne les relations franco-allemandes.

On a fait cela dans la grande cour du musée où il y avait vraiment beaucoup de lumière ce qui était

certainement avantageux pour la création d'une frise chronologique. En fait c'était la même cour où ont avait écouté une chanson de Barbara (Göttingen) et on peut considérer cela comme une bonne fin de la visite du musée parce que la chanson correspondait au sujet principal de l'excursion.

Est-ce que les deux cours peuvent recommander aux générations prochaines de visiter ce musée?”

En résumé on peut constater que l'excursion était vraiment quelque chose d'extraordinaire bien qu'il y eût des gens qui trouvaient que la visite du musée était un peu longue.

On a reçu des informations sur un sujet spécifique dont on a parlé avec les autres élèves après.

En outre je considère l'idée d'apporter un objet qui représente les relations franco-allemandes comme génial parce qu'ainsi il était possible que les gens pussent se rendre compte du fait que les relations Franco-allemandes sont vraiment essentielles pour notre vie d'aujourd'hui.

C'est pourquoi les gens qui ont participé à l'excursion ne vont pas l'oublier dans l'avenir à cause de la façon extraordinaire de travailler. C'était comme une entrée dans un autre monde.

(auteur: Nils Hofrichter)

_______

Un jour en français au DHM

Que peut-on faire lors de la visite du DHM pendant plus de 4 heures?

Les deux cours de français du Friedrich-Engels-Gymnasium ont abordé un projet sur l’amitié franco-allemande et l’ont (ensuite) présenté.

Berlin■ Jeudi matin, le cours de français de Mme Kirk rejoint le cours de français de Mme Albrecht devant le musée DHM (Deutsches Historisches Museum) qui expose l’histoire allemande jusqu’à aujourd’hui. Tout le monde a dû amener un objet qui lui rappelle la relation entre la France et l’Allemagne.

Après être entré dans la très grande et impressionnante salle du musée, les deux femmes dirigeant le projet se présentent et nous expliquent les différentes périodes de l’histoire franco-allemande et les lieux où se trouvent ces informations. Peu de temps après nous sommes partagés en groupes par les professeurs et chaque groupe reçoit une période historique et un questionnaire en français à ce sujet. Les questionnaires doivent nous aider, en se concentrant sur des informations particulières à chaque section, ainsi nous apprenons mieux et plus vite.

Avec les modèles d’exposition chaque groupe élabore une structure logique et une petite présentation. Il faut bien utiliser et démontrer les faits à l’aide des outils donnés.

Tous ensemble nous commençons les présentations, d’abord les événements les plus anciens et peu à peu, nous arrivons à la modernité et l’actualité de cette longue amitié.

C’était le moment où tout le monde sort et présente son objet et le situe dans le contexte historique.

Finalement, nous faisons une chronologie pour résumer tous les événements historiques importants concernant l’amitié franco-allemande.

(auteure: Hivanu Ince)

_______

Français- l'horreur de beaucoup d'élèves. Mais pourquoi est-ce que c'est trop important de l'apprendre?

La courbe sinus entre la France et l'Allemagne

En attendant les autres, les élèves des cours de français du Friedrich Engels Gymnasium deviennent mouillés. Il pleut à Berlin et la motivation des élèves baisse rapidement. La relation entre la France et l'Allemagne, qui s'intéresse à cela?

Néanmoins, quand les deux guides arrivent et expliquent le plan de la journée, l'humeur s'améliore.

En groupes, on fait des présentations sur l'histoire et le développement de la relation entre la France et l'Allemagne. Le premier groupe présente la guerre franco-allemande de 1870/1871. La France avait perdu cette guerre et les Allemands ont annoncé l'empire à Versailles.

Naturellement, les Français voulaient une vengeance. 1918, ils l'ont eue.

Après la Premiere Guerre Mondiale, l'Allemagne devait signer le traité de Versailles dans la galerie des mirroirs (où donc?).

L'effet de surprise

Mais cela, n'était pas la fin de cette hostilité. Dans le musée, on apprend le mot »Erbfeindschaft«. Erbfeindschaft a causé beaucoup de problèmes entre les deux pays. Il signifie que la haine était transmise de géneration en géneration.

Peut-être qu'elle est aussi la raison pour le début de la Seconde Guerre Mondiale. La Grand-Bretagne et la France ont déclaré la guerre à l'Allemagne et Hitler n'a pas perdu de temps.

Attaquant les pays neutres comme la Belgique ou les Pays-Bas, Hitler utilise l'effet de surprise. Au début tout indique que l'Allemagne va gagner cette guerre mais avec l'aide de la Grand-Bretagne et les Etats-Units, la France est sauvée et Hitler vaincu.

Deux visions différentes

Ce que j'ai trouvé le plus intéressant, c'étaient les visions différentes de la population française.

Heureusement, j'ai dû préparer une présentation sur ce sujet. Charles de Gaulle voulait résister à l'occupation par l'Allemagne. Par contraste, le Maréchal Pétain a appellé la population de la France à ne pas résister pour éviter des complications. Les deux appels de Gaulle et de Pétain sont présentés dans le „Deutsche Historische Museum“ avec beaucoup d'autres échantillons d'exposition intéressants traitant presque tous les aspects de l'histoire de l'Allemagne.

Et maintenant?

Après de nombreuses présentations on parle du présent et du future des deux pays.

Comme le titre de mon article l'indique, la relation entre la France et l'Allemagne a la forme d'une courbe sinus; après la Première Guerre Mondiale, les deux étaient un semblant d'amis mais maintenant on sait que cette amitié s'est développée.

Aujourd'hui, Angela Merkel et François Hollande se comportent comme des amis et on espère qu'il n'y aura jamais une autre guerre. Beaucoup de projets comme des échanges d'élèves, doivent améliorer la relation entre la jeunesse des deux pays.

La France a tout de même des problèmes économiques et risque de rester derrière l'Allemagne.

Les tensions qui en résultent seront une épreuve pour cette relation. Est-ce que l'amitié peut l'endurer?

Par conséquent on peut dire que la relation n'était jamais et ne sera jamais facile.

On va voir et espérer le mieux.

(auteure: Merle Bader)

_______

Le lycée FEG visite le DHM afin d'élargir son horizon historique
De l'hostilité à l'amitié? - un voyage au passé

«La relation franco-allemande se développait comme une courve sinus», remarque Bogdan Kostić, un élève avide de savoir du FEG après une excursion intensive au «Deutsches Historisches Museum».

Devant le «Deutsches Historisches Museum» à Berlin, on est fourbu et riche en informations. Après avoir vécu cinq heures dans le passé de la relation franco-allemande, les élèves du lycée Friedrich-Engels sont contents d'être revenus à la réalité.
Il est le 19 juin 2014, il pleut quand les deux cours de français arrivent au musée. Tremblant, ils attendent le signal de départ de leurs professeurs qui permet l'entrée dans le bâtiment.
A l'intérieur, la grande salle et le chaud saluent les élèves.
Comme la cible de cette excursion c'est de mettre en question le développement de la relation franco-allemande, on commence tout de suite.
Premièrement, les deux coordinatrices présentent les sujets concernant les relations franco-alalemandes en temps de guerre franco-allemande jusqu'à la République fédérale allemande.
Les coordinatrices séparent les deux cours à cause des niveaux différents et après les élèves sont prêts à choisir le sujet qui les intéressent le plus s'ils sont assez rapides car quelques sujets sont plus prisés que d'autres.
Comme toujours les élèves s'intéressent beaucoup aux sujets les plus cruels et ainsi, les groupes se forment.
Chaque groupe reçoit des sources originales pour que l'on puisse vraiment se mettre à la place des gens affectés.
La cible de cette répartition des groupes de travail, c'est que les élèves doivent présenter leurs sujets aux autres. Ainsi tout le monde se voit confronté à tous les thèmes.
Pour la préparation de la présentation chaque groupe se met dans une partie du musée qui se spécifie dans le sujet respectif.
Malheureusement. le temps pour la préparation n'est pas assez long alors quelques présentations sont très courtes et pas assez informatives. Quand même, on est capable d'apprendre beaucoup.

La relation franco-allemande n'a pas toujours été si amicale.
La guerre franco-allemande en 1870/71 est un bon exemple pour la rivalité entre les deux pays.
La France et l'Allemagne ont lutté pour l'Alsace et la Lorraine qui étaient pendant la guerre und partie de l'Allemagne mais qui est devenu française pendant la Première Guerre Mondiale.
Après de cette guerre, il y avait le traité de Versailles en 1919 entre l'Allemagne et la France.
En 1963, après l'occupation des Alliés, on a signé le traité d'Elysée qui est un traité de coopération franco-allemande.
Le développement ressemble vraiment à une courve sinus.

Avec ce grand savoir, les élèves sont prêts à faire un deuxième tour en montrant leurs objets personnels, qu'ils ont apportés, concernant la relation franco-allemande. Les présentations étaient fastidieuses et à mon avis, cela a mené à rien car les objets ne racontaient pas d'histoires rélevantes.
Finalement, on a reçu un grand aperçu à propos du développement de la relation franco-allemande qui semble actuellement d'être une amitié très importante.
Avec beaucoup d'informations historiques, les élèves sortent du musée avec le désir de maintenir l'amitié franco-allemande.

(auteure: Rosa Fischer)

Informations:

Die nächste Runde der Cinéfête steht bevor. Für alle Cineasten hier bereits der Link zu den daten und Filmen:

www.institutfrancais.de/cinefete

Es besteht wieder die Möglichkeit, für die Klassen und Kurse am FEG, Veranstaltungen der Cinéfête zu besuchen.

Die Schüler_innen informieren sich vorab bitte über die zur Auswahl stehenden Filme und melden ihre Wunschfilme dann an die unterrichtende Fachlehrerin weiter. Die Französischlehrerin der jeweiligen Klasse/ des jeweiligen Kurses meldet ihre Schüler_innen zur Cinéfête an.

Viel Spaß!

Stand: Oktober 2013

Hallo Kanada-Fans,

hier ein paar Infos für euch:

der Marshall McLuhan Salon, das multimediale Bildungszentrum der Botschaft von Kanada, lädt Klassen und Lerngruppen aller Klassenstufen ein, an einer Führung zu Kanada teilzunehmen. Wir haben im Dezember noch freie Termine anzubieten. Registrieren Sie sich auf unserer Internetseite unter http://www.mcluhan-salon.de und melden Sie sich und Ihre Klasse für eine themenspezifisch aufbereitete Führung an.

Wir bieten Führungen zu verschiedenen kanadischen Themen, von allgemeiner Landeskunde bis zu gesellschaftlichen oder politischen Themen, in drei Sprachen (Deutsch, Englisch, Französisch) an. Jede Führung wird individuell an die Klassenstufe, das Sprachniveau und besondere Interessen angepasst. Eine Führung dauert zwischen 60 - 90 Minuten und beinhaltet immer eine Präsentation, eine Filmvorführung und die eigenständige Recherche im Marshall McLuhan Salon. Wir bieten aber auch Sonderformate an, bitte sprechen Sie unsere Wünsche mit uns ab.

Der Marshall McLuhan Salon verfügt über ein in Deutschland einmaliges Medienarchiv zu Kanada. Entdecken Sie vorab unsere Medienvielfalt bei der Recherche in unserer Online Mediathek, die allen Nutzern zur Verfügung steht. Wir bieten über 500 Filmbeiträge in Originalfassung (Englisch oder Französisch) und Tausende Texte von Experten zu kanadischen Themen. Als angemeldeter Lehrer haben Sie Zugang zu unserem online Besuchsplaner sowie zu kostenlosem Lehrmaterial über Kanada für den Schulunterricht. Es besteht auch die Möglichkeit, sich für einen Newsletter einzutragen, der über Veranstaltungen und neue Inhalte informiert.

Bei Interesse bitte Kontakt zu eurer Französisch-Lehrerin aufnehmen, damit ein Besuch organisiert werden kann - gerne auch in Absprache mit den Kolleg_innen des Fachbereichs Englisch.

Stand: Oktober 2013

Copyright © 2016 Friedrich-Engels-Gymnasium Berlin. Alle Rechte vorbehalten.